Leçon : Le conducteur

Être en état de conduire

Les futurs automobilistes doivent comprendre que leur état de santé, qu’il soit physique ou psychologique, a un impact important sur leur capacité à conduire.

Les facteurs physiques

Les automobilistes doivent être capables d’évaluer leur aptitude à la conduite avant de prendre le volant, en s’assurant que leur vue ou leur ouïe leur permet de prendre le volant sans risques. Il en va de même pour les automobilistes malades ou handicapés, qui doivent s’assurer que leur situation n’est pas ponctuellement ou définitivement incompatible avec la conduite en consultant un médecin agréé.

Les chauffeurs doivent également faire attention aux effets néfastes des différentes substances pouvant impacter leur capacité à prendre le volant, comme :

  • les médicaments, qui possèdent jusqu’à trois niveaux d’incompatibilité avec la conduite (de “Soyez prudent” à “Attention, danger : ne pas conduire”)
  • les drogues et l’alcool, qui entraînent des troubles de l’analyse, de la perception et du comportement