Le véhicule

Conduire sur une autoroute

Les autoroutes sont des voies de circulation pouvant s’avérer extrêmement dangereuses pour les automobilistes, qui peuvent être très nombreux à les fréquenter lors des pics de circulation. Ils doivent donc être au fait des différentes spécificités liées à ce type de route, notamment en ce qui concerne :

  • les éléments de signalisation spécifiques aux autoroutes :
Panneaux spécifiques aux autoroutes
  • les limitations de vitesse, à 130 km/h par temps clair et 110 km/h en cas de pluie
  • les distances de sécurité, qui doivent être de 2 traits de la ligne de rive.
  • les comportements de conduite, qui doivent être adaptés à la situation de conduite
  • la vélocité des autres véhicules, afin d’adapter leur propre vélocité et réduire les risques de collision lorsqu’ils rencontrent des camions ou des véhicules lents
  • les manœuvres interdites, comme le demi-tour et la conduite à contre sens (1), la marche arrière (2), le dépassement par la droite (3) ou encore le demi-tour via le terre-plein central (4)
Schéma représentant l'ensemble des manœuvres interdites sur autoroute.

Traverser des zones dangereuses

Les automobilistes circulant sur le réseau routier français peuvent être amenés à traverser des zones dangereuses. Des zones peuvent être considérées comme dangereuses à cause :

  • des usagers spécifiques qui peuvent y circuler, comme les tramways et autres transports en commun sur rail
Second schéma montrant les règles de priorité relatives aux tramway.
  • de la présence de chantiers, autours desquels circulent des ouvriers, qui sont des usagers vulnérables
  • de la présence de tunnels, où l’arrêt et le stationnement sont interdits en dehors des cas d’urgence
  • de la présence de passages à niveau, qui font l’objet d’une présignalisation à 150 mètres, 100 mètres et à 50 mètres hors agglomération, ou à 50 mètres puis tous les 16 mètres en agglomération